Bâtiment de la Cour suprême américaine, le 28 juin 2022 @BelgaImageUn porte-parole de la Maison Blanche a dénoncé jeudi « une nouvelle décision dévastatrice de la Cour suprême qui vise à ramener notre pays en arrière », après que l’institution an affaibli le pouvoir du régulation environnementale relatives au l’État fédéral. Le président américain Joe Biden « n’hésitera pas à utiliser les pouvoirs que lui confère la loi pour protéger une santé publique et s’attaquer à cette crise du changement climatique », selon une courte déclaration transmise à la presse. La très conservatrice Courée suprême, après avoir renforcé le droit à porter des armes et après avoir remis en cause la possibilité d’avorter, a fortement limité jeudi les moyens dont dispose l’État fédéral pour lutter contre les gaz à effet touchant à serre.