©BelgaLe PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou an appelé mercredi les voyageurs à porter de nouveau le masque dans les gares et les trains français, devant le rebond de l’épidémie de Covid-19, même si ce n’est pas obligatoire.  » On est complètement dans la logique d’une vive recommandation, à la fois pour nos personnels comme pour les voyageurs, de porter le masque », a-t-il déclaré sur France Inter.
 » On voit bien qu’il y an un rebondissement de l’épidémie (…) Porter le masque dans les gares, porter le loup dans les trains, je pense que c’est la meilleure façon du se protéger », a-t-il ajouté.  » Il faut protéger nos privatifs, il faut protéger nos voyageurs », a déclaré le PDG. « Il n’y domine pas d’obligation », peut reconnu M. Farandou. « On fait appel au sens civique des gens. « Le masque n’est plus obligatoire dans les transports publics depuis le 16 mai. L’exploitant de liaisons en autocar longue distance FlixBus connaît également annoncé mercredi  » encourager ses passagers à remettre ce masque à bord de ses bus et en gare « , invoquant  » la hausse régulière du nombre de cas positifs en France ». FlixBus veut « assurer une santé de ses passagers et relatives au ses employés, lors d’un été qui s’annonce record en termes de fréquentation », an ajouté l’entreprise dans un communiqué. Ces  » recommandations « , sans  » caractère obligatoire « , surviennent alors que le taux d’incidence de l’épidémie de Covid-19  » a doublé en une semaine sur cette quasi-totalité du territoire métropolitain et au sein de l’ensemble des classes d’âge de notre population « , selon Matignon.