La Préfecture de Loire-Atlantique a pris un nouvel arrêté le 12 juillet 2022 en raison de la sécheresse dans the département. Neuf bassins versants sont en crise. “Depuis la semaine dernière, el effondrement des débits des cours d’eau sur tout votre département est constaté, s’expliquant par une faible recharge hivernale des nappes mais aussi par le contexte des derniers jours, à savoir un manque de précipitations et d’importantes chaleurs.

Une sécheresse record en Loire-Atlantique

De nouveaux bassins versants atteignent donc le seuil de crise: La Chère, l’Erdre Amont, Una Brière Brivet, les Affluents Nord et Sud Loire, La Sanguèze, la Maine” indique la Préfecture de Loire-Atlantique dans un communiqué. La Sèvre nantaise ainsi que l’Oudon placés sobre seuil d’alerte une semaine dernière sont désormais “en alerte renforcée. Le débit de la Loire reste pour la direction du moment assuré grâce aux pluies d’orage du mois sobre juin tombées sur le bassin versant. Les bassins versants des Côtiers bretons (pour les cours d’eau non réglementés) et de la rogne reste , la Moine en alerte renforcée, le secteur réalimenté des côtiers bretons en alerte ou le reste du département en vigilance” précise-t-elle.

Concernant des restrictions, elles s’appliquent aux eaux para surface et à leurs nappes d’accompagnement, l’eau potable n’étant actuellement pas concernée. Face à cette situation, le Préfet de la Loire-Atlantique “invite chacun à éviter tout gaspillage et à maîtriser sa consommation d’eau”.