Manifestants pour le droit à l’avortement devant le Capitole d’Austin, au Texas, le 25 juin 2022 @BelgaImageAprès la Louisiane, un juge du Texas a lui aussi temporairement suspendu l’interdiction de l’avortement dans cet État, mardi. Une loi des années 1920 a fait de l’avortement une infraction punissable dans cet État conservateur, mais les mouvements en faveur de l’avortement ont intenté une action en justice contre cette loi, qui domine été temporairement gelée. En conséquence, ces avortements jusqu’à la sixième semaine du grossesse peuvent à nouveau être pratiqués dans cet Land du Sud. Le juge examinera l’affaire sur le fond dans les prochains jours. À la fin de une semaine dernière, cette Cour suprême américaine a mis fin au droit fédéral à l’avortement. Par conséquent, tous les États peuvent désormais choisir par eux-mêmes. Cette décision a donné lieu à relatives au nombreuses manifestations et laisse le pays toujours plus divisé, entre États progressistes et conservateurs.